UDP

De DiderotPedia
Aller à : Navigation, rechercher


Sommaire

Le protocole UDP

Présentation du protocole.

UDP : User Datagram Protocol (protocole de datagramme utilisateur en français)

UDP est un des principaux protocoles de télécommunication utilisés par Internet, il fait partie de la couche transport (couche 4) de la pile de protocole TCP/IP .

Ce protocole a pour rôle de transmettre des données de manière très simple entre deux entités, chacune étant définie par une adresse IP et un numéro de port.

Le protocole UDP travaille en mode non-connecté et donc pas de moyen de vérifier si tous les datagrammes envoyés sont bien arrivés à destination et ni dans quel ordre.

UDP a pour rôle de transmettre des informations très rapidement, c'est a dire des informations de petite quantité ou la perte des paquet n'est pas très importante.

On le retrouve par exemple dans la voix sur ip ou le "Streaming" où la rapidité de transmission est primordial pour la qualité d'écoute. Si dans le cas de la voix sur ip on choisit le protocole TCP, certes la connexion sera plus fiable mais beaucoup plus lente et donc les réponses qu'on reçoit sera lente aussi.

Il existe aussi des applications possibles en multicast qui utilise le protocole UDP tel que:

-le clonage de postes avec Ghost cela nous permet de reinstaller les pc a distance il faut tout simplement paramétrer l’adresse

IP, le masque de sous-réseau et le nom des postes réinstallés, puis de les intégrer à un domaine Windows et tout se fait

automatiquement.

-le videolan qui nous permet de faire une reunion a distance en visio conference.


DNS s'appuie sur le protocole UDP qui est essentiel au bon fonctionnement du Web, comme on a dit plus haut, ce protocole

fonctionne en mode non connecter et donc plus rapide.par exemple lorsqu'on envoye une requete DNS si on utilise ce protocole

l'envoye des requete sera plus rapide et dans le cas ou le serveur recois la requete en a une reponse ou dans le cas contraire

on a des pertes de paquet mais c'est pas bien grave.


Yi Yao

Le format des entêtes

Entête UDP

L'entête UDP possède une taille de 8 octets et est constitué de quatre champs.

EnteteUDP.PNG

Port source : Ce champ de 16 bits précise le port logiciel de l'application de l'hôte source. Il est optionnel, lorsqu'il est rempli, il permet au destinataire de savoir quel est le port utilisé pour envoyer une éventuelle réponse. Un port source dont la valeur est à zéro, signifie que c'est un service inexistant.

Port destination : Il spécifie sur 16 bits, le port de l'application de l'hôte de destination. Tout comme le premier champ, celui-ci peut prendre une valeur comprise entre 1 et 65 535. Une fois que le paquet UDP arrive à destination, on utilise ce champ pour diriger le paquet vers la bonne application.

Longueur : Précise la taille du paquet UDP à savoir entête et données compris. La taille minimale est de 8 octets (ce qui représente la taille de l'entête). Et la taille maximale est de [65 535 - taille entête IP], dans le cas où cet entête IP ne possèderait aucune option, la valeur maximale que prendrait ce champ serait de 65 515 octets.

Checksum : Le checksum est optionnel, il détecte les éventuelles erreurs dans le paquet UDP mais en aucun cas ne les corriges. Par ailleurs, le checksum quand il est utilisé, possède une pseudo entête.


Exemple d'entête

ExempleEnteteUDP.PNG

Dans l'exemple ci-dessus, le port 53 (port spécifique à DNS) de l'adresse 212.27.40.241 envoie un paquet, en utilisant le protocole UDP, au port 1025 (un service qui est propre au système d'exploitation Windows) de l'adresse 192.168.0.10 (adresse IP locale).


Pseudo entête UDP

En plus de l'entête UDP normale, le checksum possède une pseudo entête faisant 12 octets et possédant 5 champs. Cette pseudo entête placée devant l'entête normale, a pour but de prévenir les éventuelles erreurs de routage, lors de l'acheminement du paquet sur le réseau.


PseudoEnteteUDP.PNG

IP source : Indique l'adresse IP de l'hôte émetteur

IP destination : Précise à quelle est adresse IP de l'hôte source, le paquet UDP est destiné

MBZ (Must Be Zero) : On effectue un bourrage en y mettant des bits nuls, pour obtenir un nombre pair d'octets (lorsque c'est nécessaire)

Type : Le type permet d'identifier quel est le protocole utilisé dans le paquet IP.

Longueur : Longueur UDP comprenant la taille de la pseudo entête, de l'entête et des données.


Nico

Les protocoles qui utilisent UDP

Il existe plusieurs protocoles utilisant le protocole UDP

Protocoles utilisant UDP.gif


UDP est un protocole particulièrement simple par rapport au protocole TCP. Les applications qui l'utilisent, n'ont pas besoin d'une sécurité très forte au niveau de la transmission des données, elles privilégient en générale la rapidité.


Le protocole UDP a été ajouté à l'architecture TCP/IP pour transporter des informations de gestion entre une machine et un serveur toujours allumé, comme le serveur DNS.

  • Le protocole DNS Domain Name Service (Service de noms de domaine): port UDP réservé 53

Application permettant la mise en correspondance entre une adresse logique (adresse IP) et un nom de domaine.


Le protocole UDP est utilisé également dans le transport des informations au sein d'un réseau local. Pour cela on utilise un protocole très simple le TFTP.

  • Le protocole TFTP Trivial File Transfer Protocol: port UDP réservé 69

C'est le même principe que le protocole FTP (Files Transfer Protocol) mais en plus simple: Le serveur et le client doivent gérer eux même le transfert des fichiers à cause de la "non-fiabilité" du protocole UDP (risque de perte de paquets). Ce protocole est beaucoup plus rapide que le FTP dans les transferts des fichiers (absence des fenêtres).


Autre protocole qui utilise UDP, on peut citer aussi le SNMP

  • Le protocole SNMP Simple Network Management Protocol est utilisé pour gérer l'équipement intermédiaire (routeurs, switchs, hub et serveurs) à distance. Ce protocole est utile pour le diagnostic des problèmes sur le réseau.


Il est utilisé aussi dans le protocole DHCP.

  • Le protocole DHCP Dynamic Host Configuration Protocol ports UDP réserés : 67 (serveur) et 68 (client)

C'est une application de configuration automatique permettant notamment à une station de se voir assigner une adresse IP.


Le protocole UDP a été ensuite utilisé pour des applications qui transportent la voix (VoIP) comme la parole téléphonique en temps réel. Ces applications possèdent des contraintes que le protocole TCP, avec sa technique de contrôle, ne peut pas prendre en charge(contraintes de synchronisation).La parole téléphonique nécessite une signalisation: il faut indiquer au destinataire qu'un appelant cherche à le joindre. Pour cela on déclanche une sonnerie.S'il n'y a pas de connexion (puisque le protocole UDP est sans connexion) il faut forcement en mettre une avec d'autres protocoles de signalisation. De là sont nés les protocoles de signalisation de niveau application comme H.323 ou SIP (Session Initiation Protocol).


Il existe autres applications utilisant le même principe et qui transportent du son ou des images (MPEG-2) ou les deux en même temps (Streaming ...) presque en temps réel.


Ayman

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils